Bientôt des «buts de pénalité» et des matchs d'une heure?share_image
Bientôt des «buts de pénalité» et des matchs d'une heure?

L’International Board, seul organisme habilité à modifier les lois du jeu, étudie des changements de règles, dont certains sont radicaux.

Avec cette règle, le Ghana aurait été demi-finaliste du Mondial 2010. L’International Board, le seul organisme habilité à les autoriser, étudie officiellement des changements à apporter aux lois du foot. Certains sont radicaux, admet David Elleray, ancien arbitre anglais, directeur technique du board.

Notamment celui qui envisage le but de pénalité : il serait accordé en cas de main volontaire d’un joueur de champ sur sa ligne de but (actuellement sanctionné d’un penalty et de l’expulsion du coupable).

Une règle comparable à l’essai de pénalité en rugby, qui punit les équipes coupables d’antijeu alors qu’elles sont acculées en défense. A la 120e minute du quart de finale du Mondial 2010, l’Uruguayen Luis Suárez s’était rendu coupable d’un tel geste mais les Ghanéens avaient raté le péno consécutif avant de s’incliner aux tirs au but.

Le board a aussi visiblement regardé du côté du rugby pour imaginer des matchs non plus de 90 minutes mais de 60 minutes de temps de jeu effectif (on arrête le chrono à la moindre interruption) avec deux mi-temps d’une demi-heure.

Un changement en trompe-l’œil, puisque actuellement, dans les matchs de haut niveau, le ballon n’est guère en jeu que soixante minutes sur l’heure et demie que dure officiellement un match. Inspiration d’Ovalie également, les fins de mi-temps et de parties ne seraient plus sifflés que lorsque la balle est sortie et non plus lorsque l’arbitre estime, chrono à l’appui, qu’elles sont arrivées à leur terme.

 

PARTAGER

Qu'en pensez vous ?