VIDÉO. Madjer et Belloumi honorés au Burkina-Faso

Dix étoiles africaines du football ont été distinguées, samedi, pour l’ensemble de leur carrière, à Ouagadougou, au Burkina Faso, à l’occasion de la 5eme édition de la Nuit du football africain (NFA), en présence du ministre burkinabé des sports et des loisirs, Taïrou Bangré.

La salle Polyvalente de Ouaga 2000 affichait complet pour célébrer ces stars qui ont fait vibrer les stades d’Afrique et d’ailleurs par leurs qualités sportives et qui ont, également, procuré d’immense joie à leur pays respectifs.

Deux Camerounais, Pierre Womé, double champion d’Afrique (2000 et 2002) avec les Lions Indomptables, champion olympique (2000) et François Oman Biyik, vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations (1988) et de la Ligue européenne des champions avec l’Olympique de Marseille (1988) mais surtout, auteur du but camerounais face à l’Argentine de Diégo Maradona(1-0) en match d’ouverture de la Coupe du monde 1982 en Espagne, sont montés sur le podium pour recevoir leur trophée.

Joseph Kaboré dit Sap du Burkina Faso, Gadji Céli , le premier capitaine ivoirien à avoir brandi une CAN (1992), le Sénégalais Khalilou Fadiga qui a marqué le but victorieux des Lions de la Teranga face à la France de Zidane à l’ouverture de la a Coupe du monde de football en Corée (2002), ont, également, été distingués.

Tout comme le Maestro algérien, Lakhdar Belloumi, « l’inventeur » de la passe « aveugle », Ballon d’Or africain 1981, inspirateur du jeu des Fennecs d’Algérie des années 80. Il formait avec Rabah Madjer et Salah Assad, le trio magique du football algérien de l’époque. A ces footballeurs, s’ajoute le groupe Canal+ pour son « implication » dans la promotion du football africain.

 

Qu'en pensez vous ?